En 2021, MaPrimeRénov sera accessible à tous les revenus !

La prime à la rénovation énergétique des logements sera à partir de 2021 accessible sans conditions de revenus ainsi qu'aux propriétaires bailleurs, a annoncé la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon/

Le dispositif "MaPrimeRénov'", installé progressivement au début de l'année pour remplacer le système de crédit d'impôt pour travaux d'économies d'énergie (CITE), ne concerne aujourd'hui pas les plus aisés. Ce point inquiétait les organisations de lutte contre le réchauffement, qui craignaient que les projets de rénovations s'en trouvent freinés.

"Tous les Français seront éligibles à cette aide" à partir de 2021, a toutefois précisé Emmanuelle Wargon. La prime sera aussi utilisable pour les travaux en copropriétés, et ouverte aux propriétaires bailleurs (et pas seulement aux propriétaires occupant leur logement). A lui seul, ce dispositif va voir son budget accru, assure encore la ministre : "Le montant exact n'est pas encore défini, mais il devrait être bien supérieur au milliard d'euros" – contre 800 millions prévus aujourd'hui pour prime et CITE cumulés.

Lire la suite

La loi sur le démarchage téléphonique adoptée, l’amende multipliée par 25 !

La loi qui interdit le démarchage téléphonique dans le domaine de la rénovation énergétique a été adoptée mercredi 8 juillet. L'amende en cas de non-respect va être multipliée par 25.

Fini le démarchage pour les offres à prix cassés dans le domaine de la rénovation énergétique, un secteur où les arnaques pullulent. Près de 2.000 plaintes enregistrées sur un an. En revanche, on pourra toujours vous démarcher pour des assurances ou des abonnements téléphoniques mais les opérateurs ne pourront pas le faire n'importe quand. Un décret devait être publié après la promulgation de la loi pendant l'été et précisera les jours, les horaires et la fréquence auxquels vous pourrez être appelé.

démarchage téléphonique

Les entreprises qui ne respecteront pas Bloctel, c'est-à-dire qui vous appelleront alors que vous êtes inscrits sur la liste des abonnés ne souhaitant pas être démarchés, devront payer une amende considérable. Le montant compris actuellement entre 3.000 et 15.000 euros va être multiplié par 25. Et évoluera entre 75.000 et 375.000 euros.

Source : rtl.fr